L'Encre des maux Index du Forum

L'Encre des maux
Atelier d'écriture et de poésie avec affichage sur le blog http://magiedesmots.over-blog.com/

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

une histoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Encre des maux Index du Forum -> Vos écrits personnels -> Poésie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
glamouris



Inscrit le: 25 Juin 2013
Messages: 7

MessagePosté le: 25/06/2013 16:15:40    Sujet du message: une histoire Répondre en citant

Du matin au soir les jours se succèdent ...

Mais un jour pas comme les autres ; il a ouvert la porte de mon cœur sans même y être invité.

Cet intrus qui au début ne représentait qu'un autre numéro dans un monde sans limite est devenue cette nuit , le seul chiffre derrière les sculptures de mon jardin.

Avec son ardeur unique , son charme ensorcelant , ses paroles mystérieuses et son humour délicieux ; c'était ma fleur noire : que rare qui la trouve et les plus chanceux qui la touche. Mais moi je l'ai vu ; je lui ai parlé mais je ne l'ai jamais touché . C'était comme un mirage qui m'en portait sur les nuages bleu a travers l'arc en ciel. Mes jours ne sont plus les même : chacun a son histoire mais leur auteur est le même.

Je lui ai cédé avec plaisir le livre de ma vie, le paradis de mon âme et mon royaume éternelle.

Mais un jour et sans faire un signe il est repartis emportant avec lui mon royaume et mon paradis et ne me laissa qu'un livre mal tenue. Son départ fut comme son arrivé : sans trace.

Ma fleur noire est désormais fane; écrasée . L'arc en ciel ferma ses portes devant mon nuage bleu qui lui aussi ne pouvait plus emporter mon corps perdu : un corps sans âme et sans odeur : quelques chose d'abstrait qu'on considère encore parmi les humains mais pas parmi les vivants.

La chute fut harcelante ; mes blessures ne trouvaient pas leur remède . JE sais plus s'il s'agissait de nuit ou de jour ; or ce que je savais c'est a un moment : j'ai vu une étincelle ; une étincelle qui ma redonné pour un moment un souvenir de mon âme , ce souvenir de mon passé m'a éclairé le présent de mon royaume qui désormais voyages sur plusieurs autres nuages bleu.

Le plus bizarre c'est qu'il me fait plus du mal; mes blessures ne sont plus que des cicatrices ; ce corps sans âme a pu revivre ; a pu accéder au monde des vivants mais selon les protocoles il n'a jamais pu y pénétrer .
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 25/06/2013 16:15:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Encre des maux Index du Forum -> Vos écrits personnels -> Poésie Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com