L'Encre des maux Index du Forum

L'Encre des maux
Atelier d'écriture et de poésie avec affichage sur le blog http://magiedesmots.over-blog.com/

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Inflexibilité provisoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Encre des maux Index du Forum -> L'Erotisme -> Oups On entre comment ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
OLUCINEP



Inscrit le: 17 Déc 2010
Messages: 2
Localisation: Orléans

MessagePosté le: 17/12/2010 12:45:57    Sujet du message: Inflexibilité provisoire Répondre en citant

Inflexibilité provisoire


Oserai-je vous dire qu’à regarder vos yeux
Soutenant mon regard des plus concupiscents,
Qu’à voir entre vos cils cet éclair merveilleux
Acceptant en partie un projet indécent,
Je suis troublé, madame, au point que par désir
Mon corps va se durcir.

Saurai-je dire aussi que contemplant vos lèvres
S’écartant juste un peu sur votre doux ivoire
J’ai d’étranges pensées allumant quelque fièvre
Et je goûte déjà un bonheur illusoire,
À ce moment, je sens, pourquoi vous le cacher,
Mon objet se dresser.

Devrai-je taire l’émoi qui me brûle l’esprit
Quand votre langue affleure au bord de votre bouche
Quand lèvres écartées d’un geste trop précis
Vous pourléchez l’endroit de mon rêve farouche.
J’en bous du corps, madame, et malgré moi je suis
Farouchement raidi.

Pourrai-je sans émoi dans votre blanc corsage
Voir le début des fruits dont la beauté m’affole
Percevoir à travers la dentelle peu sage
La sombre tentation d’une belle aréole
Sans en bruler, ma chère, d’un fort ressentiment,
Dur indiciblement.

Saurai-je vous toucher, la chose étant permise,
D’un frôlement de doigts vêtant votre beauté,
Appuyer à mes lèvres cette peau qui me grise
Pour un baiser prélude à la félicité
Sans avouer, très chère, une simple attitude,
D’une grande rectitude.

Irai-je caresser ce corps aventureux
Que vous autorisez à la lascivité
Pour découvrir en vous l’endroit délicieux
Où se bâtissent les joies de ma cupidité
Sans que l’outil montrant l’ultime volonté
Soit de suite érigé.

Avouerai-je, ma douce, que la fureur s’efface
Quand, l’accueil exauçant une infernale attente,
Votre appel possessif me fait perdre la face
Me brûle en apaisant ma folie impudente
Et qu’enfin navigant au paradis des corps
Je sois dur en l’effort.

Vous tairai-je très chère que l’assouvissement
Que vous avez extrait de l’inflexible outil
Fut en mon corps tendu d’un tel soulagement
Que le fruit consommé, je ne suis que gentil
Et qu’il faudrait user de sortilèges doux
Pour être à votre goût.

Confesserai-je ici l’audace revigorante
Dont votre chaud talent me fit bénéficier
J’en devins aussitôt une proie bien tentante
Que, madame, vous voulûtes de suite apprécier
Et qu’après le plaisant partage des bonheurs
Je perdis ma verdeur.

Baisserai-je les yeux d’un dédain provisoire,
Tripler ne put se faire malgré votre talent
Ma bouche et mes mains vous contèrent une histoire
Nul feu ne succéda au manuel dénouement.
Je ne vois qu’un moyen de multiples bonheurs
Ayez plusieurs raideurs.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 17/12/2010 12:45:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Encre des maux Index du Forum -> L'Erotisme -> Oups On entre comment ? Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com