L'Encre des maux Index du Forum

L'Encre des maux
Atelier d'écriture et de poésie avec affichage sur le blog http://magiedesmots.over-blog.com/

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Demain

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Encre des maux Index du Forum -> Vos écrits personnels -> Vos nouvelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Otosius



Inscrit le: 24 Jan 2009
Messages: 1

MessagePosté le: 24/01/2009 18:20:52    Sujet du message: Demain Répondre en citant

Demain sera un nouveau jour. Il y a des chances que le monde change : peut-être que mon collège sera détruit, peut-être que mon meilleur ami disparaîtra, peut-être que mes parents mourront…
Mais moi, qu’est-ce que je deviendrai ? Serai-je toujours sur la Terre ? Serai-je toujours un enfant ? Serai-je toujours un garçon ? Peut-être que je serai complètement différent ? Il peut se passer tellement de choses en vingt-quatre heures.
Je n’ai rien compris à ma vie. Tout me paraît flou. Quand je me regarde dans un miroir, je ne vois pas qu’un simple garçon blond aux yeux bleus et au regard triste. Je vois surtout un sentiment d’inquiétude et de tristesse ainsi qu’un être vivant qui ne demande qu’une chose : vivre comme les autres.
Tous les élèves de mon collège ont des désirs, des envies, des rêves, des sentiments, etc. Mais moi, je reste seul, sans ami et réfléchissant à demain car il se passe tellement de choses en vingt-quatre heures.

Il y a aussi des chances que le monde change encore plus, après-demain. Il peut se passer tellement de choses en quarante-huit heures. Comme, par exemple, ma mort. Les premières vingt-quatre heures, un homme m’a donné un coup de poignard dans le ventre. Mes parents m’ont envoyé aux urgences ; je suis resté dans le coma pendant quarante-huit heures. Et à la dernière heure, la dernière minute, la dernière seconde… Le meurtrier me frappe le cœur avec un simple couteau. Maintenant, je n’arrête pas de penser à la vitesse de mon décès car je me suis rendu compte, à ce moment-là, qu’il peut se passer tellement de choses en quarante-huit heures.

Il y a aussi des chances que le monde change encore plus, après-après-demain. Il peut se passer tellement de choses en soixante-douze heures. Comme, par exemple, mes parents qui se suicident, ma grand-mère qui devient dépressive et le reste de ma famille qui sont envoyés tous en prison pour avoir tenté d’assassiner le meurtrier. Je suis sûr qu’ils pensent, non seulement à la vitesse de cela, mais aussi à la vitesse de mon décès car ils se sont rendu compte qu’il peut se passer tellement de choses en soixante-douze heures.

Il y a des chances aussi que le monde change encore plus, après-après-après-demain…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24/01/2009 18:20:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
soleine



Inscrit le: 27 Aoû 2014
Messages: 6

MessagePosté le: 09/09/2014 12:05:57    Sujet du message: Demain Répondre en citant

Bonjour,

Je trouve que ton histoire est trop triste et tu es trop pessimiste.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 21/08/2017 10:08:51    Sujet du message: Demain

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Encre des maux Index du Forum -> Vos écrits personnels -> Vos nouvelles Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com